mercredi
avr.172019

Saisie des rajustements de fin d’exercice

Votre comptable vous a remis une liste des entrées dans le journal général pour votre rajustement de fin d’exercice. Quelle est la prochaine étape?

Il se peut que vous rencontriez quelques obstacles lors de la saisie de ces rajustements. Nous passerons donc en revue les éléments que vous pourriez rencontrer et verrons comment les éviter ou les corriger. 

Quels sont ces rajustements de fin d’exercice et pourquoi dois-je les saisir? 

Votre comptable peut saisir vos rajustements de fin d’exercice pour vous, mais pas toujours. De nombreux comptables vous donneront une liste des entrées dans le journal général en vue de rajuster vos comptes. Ces rajustements permettent de vous assurer que vos entrées tout au long de l’exercice sont saisies dans les bonnes catégories et que, si vous avez omis certaines entrées en cours de route, elles sont saisies pour la fin de l’exercice.

Voici quelques conseils sur la façon de saisir ces rajustements : Saisir des écritures d’ajustement de fin d’exercice 

 Voici quelques codes d’erreur que vous pourriez rencontrer :

  1.  Code d’erreur : Imputer une transaction à un compte sans transactions  

Il existe de nombreux types de comptes dans AgExpert. Il est possible d’imputer des transactions à certains comptes alors que c’est impossible de le faire pour d’autres. Par exemple, il est impossible d’imputer une transaction aux comptes principaux, primaires et totaux et, si vous tentez de le faire à l’écran du journal général, vous pourriez obtenir ce code d’erreur au moment de la saisie :

 

Pour corriger cette erreur, assurez-vous que les comptes que vous avez configurés et auxquels vous tentez d’imputer une transaction sont soit des comptes particuliers, soit des comptes auxiliaires. Cette erreur est souvent observée dans le cas des comptes de stocks, de revenus et de dépenses; par conséquent, il serait judicieux de commencer par eux pour vous assurer que vous n’imputez pas une entrée à un compte sans transactions.

     2. Code d’erreur : erreur relative à la date de division 

Ce message d’erreur s’affiche s’il y a présence d’une date de division et que vous essayez de saisir une entrée dans le journal général avant cette date. Pour supprimer la date de division : Cliquez sur Fichier -> Annuler version comptable. Vous pourrez ensuite continuer à saisir votre transaction à la date désirée.

 

      3. Erreur relative à un solde affichant une quantité nulle 

Cette erreur apparaît si vous débitez un compte de stocks dont le solde affiche une quantité nulle. S’il y a un solde en dollars, il doit y avoir un solde comportant une quantité. Vous pouvez inscrire la quantité de stocks que vous avez ou, si vous ne faites pas le suivi de vos quantités dans Analyste AgExpert, inscrire 1, et le logiciel vous permettra d'enregistrer la transaction.

 

        4. Erreur relative à une quantité négative avec un montant positif en dollars 

Cette erreur s’affiche si, par exemple, vous avez crédité un compte de stocks tout en augmentant la quantité. Cela ne fonctionne pas parce qu’en créditant le compte, vous diminuez la valeur en dollars du compte et ne pouvez pas augmenter la quantité en même temps. Si cette erreur s’affiche, vous devrez examiner de plus près les quantités que vous avez saisies. 

 

Les rajustements de fin d’exercice peuvent être frustrants. Voici donc un lien vers un conseil qui pourrait vous être utile à l’avenir : Des rajustements des stocks de fin d’exercice

Vérifiez le solde de vos débits et de vos crédits pour que le logiciel puisse enregistrer la transaction. La somme de la colonne des crédits doit être égale à la somme de la colonne des débits.

Voici d’autres conseils et astuces à suivre lors de la saisie des entrées dans le journal général :

Votre comptable peut avoir indiqué, dans sa liste, des rajustements liés aux comptes 1200 (Comptes clients) ou 2100 (Comptes fournisseurs) à effectuer dans le journal général. Toutefois, il est préférable de corriger ces entrées à l’écran des transactions plutôt qu’à l’écran du journal général. Si vous rajustez ces comptes dans le journal général, cela n’aura aucune incidence sur le fournisseur ou le client correspondant.

La même chose se produit si vous essayez de saisir une entrée dans le journal général qui a une incidence sur l’une ou l’autre de vos immobilisations. Si votre comptable apporte un rajustement visant à augmenter ou à réduire vos immobilisations, vous devrez alors savoir quelle immobilisation nécessite ce rajustement. Les rajustements apportés aux immobilisations doivent être effectués dans la configuration de vos immobilisations ou au moyen d’une modification entière de la transaction initiale de vente ou d’achat de l’immobilisation. Vous recevrez un message d’avertissement si vous tentez d’imputer une entrée dans le journal général qui a une incidence sur l’une ou l’autre de vos immobilisations :

Bien que vous ne puissiez pas apporter de modifications aux immobilisations, votre comptable pourrait vous remettre des entrées visant à enregistrer l’amortissement de vos immobilisations. Cela nécessiterait donc de créditer un ou plusieurs comptes d’amortissement cumulé et de débiter le compte d’amortissement. Le compte d’amortissement par défaut est 5810.

 Enfin, votre comptable peut vous donner un compte auquel imputer des transactions, alors que ce compte ne figure pas dans votre Plan comptable. Vous pouvez soit choisir un compte qui correspond, soit créer un nouveau compte. 

 

 

mardi
mars192019

Comment saisir des remboursements d’impôts sur le revenu

C’est la période des impôts. Certaines personnes chanceuses recevront des remboursements d’impôts, tandis que d’autres devront verser un montant à l’ARC. Dans tous les cas, vous allez vouloir saisir cette information dans Analyste AgExpert. La façon de le faire sera différente selon la structure de votre entreprise et le fait de recevoir un remboursement ou de devoir un montant à l’ARC. Le billet de blogue de ce mois-ci vous aidera à saisir cette information.

Propriétaire unique ou société de personnes

Si vous devez verser un montant à l’ARC, le compte à utiliser est Impôt sur le revenu (payé). Celui-ci se trouve sous le type Retrait personnel (RP).

Si vous allez recevoir un remboursement de l’ARC, le compte à utiliser est Impôt sur le revenu (remboursement), qui se trouve sous le type Avance personnelle (AP).

Société par actions

Les paiements d’impôts exigibles sur le revenu des sociétés sont saisis comme des paiements de dettes (Type D-). Ils devraient être imputés à votre compte Impôt sur les sociétés à payer.


Les remboursements d’impôts pour les sociétés par actions sont saisis comme des acquisitions de dettes (Type D+). Ils devraient être imputés à votre compte Impôt sur les sociétés à payer.





mercredi
févr.202019

Comment rapprocher comptes personnels et d’entreprise dans Analyste AgExpert

Que se passe-t-il lorsque vous utilisez la carte d'entreprise pour une dépense personnelle? Ou que vous utilisez votre carte personnelle pour faire des achats pour votre entreprise? Voici comment configurer et rapprocher vos comptes, que vous soyez un propriétaire unique, une société de personnes ou une société par actions.

 

Si vous êtes un propriétaire unique ou une société de personnes

Vous utilisez les fonds de l'entreprise pour un achat personnel? Cette transaction est comptabilisée dans la catégorie des Retraits personnels, qui sont énumérés sous l’onglet Capitaux propres dans votre Plan comptable. Par exemple : utilisation de la carte de crédit de l'entreprise pour faire des achats d’épicerie.

Vos fonds personnels déposés dans le compte de l'entreprise ou dépensés sur des articles d’entreprise sont comptabilisés comme des avances personnelles, énumérées sous l’onglet Capitaux propres dans votre Plan comptable. Par exemple : un dépôt personnel dans le compte chèque de l’entreprise agricole. Les fonds personnels sont utilisés pour des achats d'entreprise.

Si vous êtes une société de personnes ou un propriétaire unique et que vous n’avez pas de comptes de retraits personnels ou d’avances personnelles, suivez ces étapes :

 

Si vous êtes une société par actions

Les fonds de l'entreprise que vous retirez ou que vous dépensez sur des articles personnels sont comptabilisés comme des retraits d’actionnaires. Ce compte est situé sous l'onglet Passifs dans votre Plan comptable. Vous pouvez également imputer un paiement de prêt (ligne P-) au compte de prêt d'actionnaires approprié. Par exemple : utilisation de la carte d’entreprise pour payer les factures de cellulaire de vos enfants.

Les fonds personnels que vous dépensez sur des articles d’entreprise ou que vous déposez dans le compte d’entreprise sont inscrits comme une acquisition de prêt (ligne P+) et imputés au compte de prêt d’actionnaires. Ce compte est à la section Passifs de votre Plan comptable. Par exemple : achat d’outils pour votre entreprise sur votre carte de crédit personnelle.

 Si vous êtes une société par actions et que vous n'avez pas de compte de prêt d’actionnaires, suivez ces étapes :

  1. Rendez-vous au menu Configurer, puis sélectionnez Plan comptable.

  2. Cliquez sur l’onglet Capitaux propres.
  3. Trouvez un nombre qui n'est pas déjà utilisé et cliquez sur Ajouter.
  4. Vous devrez d'abord ajouter un compte principal et sélectionner le type de compte Retrait personnel. La description du compte doit également être Retrait personnel.

  5. Vous pouvez maintenant ajouter des comptes auxiliaires sous le compte Retraits personnels. Sélectionnez Retraits personnels, puis cliquez sur Ajouter.

  6. Répétez les étapes 1 à 5 pour les comptes sous Avances personnelles.

 

Si vous êtes une société par actions

Les fonds de l'entreprise que vous retirez ou que vous dépensez sur des articles personnels sont comptabilisés comme des retraits d’actionnaires. Ce compte est situé sous l'onglet Passifs dans votre Plan comptable. Vous pouvez également imputer un paiement de prêt (ligne P-) au compte de prêt d'actionnaires approprié. Par exemple : utilisation de la carte d’entreprise pour payer les factures de cellulaire de vos enfants.

Les fonds personnels que vous dépensez sur des articles d’entreprise ou que vous déposez dans le compte d’entreprise sont inscrits comme une acquisition de prêt (ligne P+) et imputés au compte de prêt d’actionnaires. Ce compte est à la section Passifs de votre Plan comptable. Par exemple : achat d’outils pour votre entreprise sur votre carte de crédit personnelle.

Si vous êtes une société par actions et que vous n'avez pas de compte de prêt d’actionnaires, suivez ces étapes :

  1. Rendez-vous au menu Configurer, puis sélectionnez Plan comptable.

  2. Rendez-vous à l'onglet Passifs.
  3. Trouvez un nombre qui n'est pas déjà utilisé, puis cliquez sur Ajouter.
  4. La catégorie de compte sera Compte particulier. Cliquez sur Créer compte. Choisissez Prêt comme type de compte, ajoutez la description (prêt d’actionnaires) et enregistrez le nouveau compte. 

mercredi
janv.232019

Le nuage et mes données

Qu'est-ce que le nuage? En termes simples, le nuage, l’infonuagique ou l'informatique en nuage est une forme de stockage et d'accès aux données par Internet plutôt que sur le disque dur de votre ordinateur. Un bon exemple de cela serait votre application de banque en ligne, qui vous connecte à un réseau sécurisé où vos informations bancaires sont stockées. Compte tenu du lancement d’AgExpert Comptabilité ayant eu lieu en janvier, nous avons pensé qu'un blogue portant sur la façon dont FAC a répondu à certaines de vos préoccupations serait opportun.


Mes données sont-elles sécurisées?

Pour votre protection, nous vous demandons de vous connecter pour sécuriser votre connexion à notre site Web. Une fois bien connecté, recherchez le symbole du cadenas dans la barre d'adresse pour confirmer que votre connexion est sécurisée :    

Windows 10 comporte un antivirus et un pare-feu de premier ordre, qui protègent votre ordinateur contre les intrus. Si vous n'utilisez pas un ordinateur sous Windows 10, nous vous recommandons d'installer un pare-feu personnel ainsi qu’un logiciel antivirus. Visitez le site Web de FAC pour plus de conseils sur la façon de protéger votre ordinateur


Qui peut accéder à mes données ou les utiliser?

Les logiciels de gestion AgExpert de FAC sont certifiés Ag Data Transparent. Cette certification est accordée par une organisation à but non lucratif des États-Unis, créée pour protéger la confidentialité et la sécurité de vos données agricoles dans le nuage. AgExpert de FAC est la première société canadienne à obtenir leur sceau d'approbation. Vous pouvez en apprendre davantage sur le processus pour obtenir la certification Ag Data Transparent en visitant leur site Web.

Vos données vous appartiennent. FAC ne partagera aucunement vos données agricoles sans votre consentement et ne vendra pas vos données à des tiers.

Vous pouvez partager vos données avec des conseillers spécifiques, tels que votre agronome, votre comptable ou votre conseiller en culture. Ces conseillers doivent recevoir une invitation de votre part afin d'accéder à vos données et doivent également avoir un compte AgExpert.ca afin d'accéder à vos renseignements. Vous pouvez cesser le partage de vos données à tout moment en révoquant leur permission. Si vous partagez vos données avec un tiers, votre utilisation est assujettie aux politiques et aux modalités du contrat de ce tiers.


Quels sont les avantages de stocker mes données dans le nuage?

  • Fini, les copies de sauvegarde! Nous veillerons à ce que vos données soient en sécurité et accessibles lorsque vous en avez besoin.
  • Fini, la dépendance au bureau! Accédez à vos données n'importe où, à n'importe quel moment, depuis n'importe quel appareil.
  • Fini, les installations de mises à jour logicielles compliquées. 

Si vous avez des questions auxquelles nous n'avons pas répondu ici, contactez notre équipe de soutien pour AgExpert de FAC au 1 800 667-7893.

mardi
nov.202018

Avantages sociaux

Pourquoi offrir des avantages sociaux supplémentaires à vos employés? Les exploitants agricoles qui décident d’offrir des avantages sociaux supplémentaires, comme une assurance de soins dentaires et de soins de la vue, un régime d’épargne-retraite ou une assurance en cas de maladie et d’invalidité, sont plus susceptibles d’attirer de nouveaux travailleurs et de fidéliser leurs employés actuels. Il existe d’innombrables types d’avantages sociaux que vous pourriez offrir à vos employés, mais nous n’allons en aborder que quelques-uns aujourd’hui.

 

Pourquoi offrir une assurance de soins dentaires et de soins de la vue à vos employés?

Il n’est pas obligatoire d’offrir une assurance de soins de la vue et de soins dentaires, mais ces types d’avantages sociaux représentent une valeur ajoutée exceptionnelle pour vos employés. Il est possible de faire preuve d’une certaine souplesse au moment d’offrir ces types d’avantages sociaux; vous pouvez choisir la protection, les personnes qui y seront incluses et le taux que vous voulez payer. Parmi ces types de protection, on compte notamment :

  1. Protection complète
  2. Protection partielle
  3. Protection de base

Vous pouvez choisir l’une des options suivantes lorsque vous décidez à qui vous offrirez les avantages sociaux :

  1. Employé
  2. Employé et conjoint
  3. Employé et ses personnes à charge

Le fait d’offrir une protection à vos employés et à leurs personnes à charge peut avoir une incidence importante, puisque la plupart des enfants doivent faire régulièrement des examens dentaires et des examens de la vue. Ces personnes pourraient utiliser leurs avantages sociaux au maximum.

L’employeur décidera s’il veut payer un pourcentage de la prime d’assurance, ou un taux de prime fixe retenu sur la paie de l’employé, chaque période de paie.

 

Assurance 

L’assurance peut être un mot qui fait peur à certains, mais elle peut s’avérer très avantageuse pour votre exploitation. Les avantages d’offrir une assurance, comme une assurance-vie de base, une assurance‑médicaments ou une assurance-invalidité, peuvent apporter la tranquillité d’esprit à vos employés. Ils savent que s’ils devaient se blesser au travail, ils n’auraient pas à s’en faire sur le plan financier. Si quelque chose devait leur arriver, leur famille serait protégée.

Il revient à l’employeur de décider des types d’assurance qu’il aimerait offrir. Parmi les types d’assurance, on compte notamment :

  • Assurance-maladie
    - Individuelle
    - Familiale
  • Assurance-invalidité
  • Assurance-médicaments sur ordonnance

 

Régimes d’épargne 

Régime de pensions du Canada

Le Régime de pensions du Canada (RPC) a pour but d’assurer aux cotisants et à leur famille un remplacement partiel de leur revenu en cas de retraite, d'invalidité ou de décès. Une proportion de 4,95 % du revenu d’un employé est déduite de sa paie et l’employeur doit apporter une contribution égale, ce qui donne une cotisation totale de 9,9 % du revenu total. *Ce pourcentage changera à compter du 1er janvier 2019 pour passer à 5,1 %, et augmentera annuellement au cours des prochaines années. La seule province à ne pas participer au RPC est le Québec, où l’on trouve le Régime de rentes du Québec (RRQ). Le RRQ est presque identique au RPC, à part son taux de cotisation plus élevé qui est fixé à 10,8 %.

Les cotisants sont admissibles à recevoir une pension de retraite complète à l'âge de 65 ans ou ils peuvent choisir de recevoir une pension réduite dès l'âge de 60 ans, ou opter pour une pension augmentée après l'âge de 65 ans, ce qui est permis jusqu'à l'âge de 70 ans. Les employés peuvent choisir de continuer à travailler tout en recevant leur pension jusqu’à l’âge de 70 ans. Le logiciel Analyste AgExpert permet de déduire automatiquement d’une paie les cotisations au RPC dans le cadre du processus de paie. Le total de ces deux déductions est le montant qui est envoyé à l’Agence de revenu du Canada (ARC).

Il est à noter que, présentement, le logiciel Analyste AgExpert ne peut pas déterminer automatiquement l’admissibilité d’un employé aux prestations du RPC à l’aide de sa date de naissance. Les employés âgés de moins de 18 ans et ceux qui reçoivent des paiements du RPC ne cotisent pas au RPC.

Régime de retraite privé

Les employeurs peuvent choisir de compléter le RPC en établissant un régime de retraite privé pour leurs employés. Ce régime est comme le RPC en ce sens que la contribution de l’employeur correspond habituellement aux cotisations de l’employé, en totalité ou en partie. Il existe deux types de régimes de retraite, les régimes de retraite à prestations déterminées et les régimes de retraite à cotisations déterminées. Dans les régimes à prestations déterminées, les rentes versées aux employés sont un montant fixe qui ne change pas, peu importe la situation. Dans le modèle à cotisations déterminées, les rentes versées peuvent varier selon le rendement du fonds sur le marché.

En fait, dans un régime à cotisations déterminées, c’est l’employé qui assume le risque du marché, alors que dans un régime à prestations déterminées, c’est l’employeur qui assume ce risque puisqu’il devra verser la pension et les rentes, et ce, peu importe le rendement du fonds sur le marché. Une autre option serait un régime enregistré d’épargne-retraite collectif, ce qui est similaire à un régime de retraite.

Pour obtenir des instructions étape par étape sur la manière d’établir de nouveaux avantages sociaux ou de nouveaux types de paie pour vos employés dans le logiciel AgExpert, visitez notre collectivité virtuelle. Vous pouvez aussi visiter le site Web de l'ARC.

 

vendredi
oct.192018

Choisissez le mode par lequel vous voulez communiquer avec nous

Au téléphone
Si appeler pour poser vos questions est votre mode de communication privilégiée, vous avez peut-être remarqué que nos systèmes téléphoniques ont changé. Vous n’avez plus besoin de laisser un message vocal et attendre patiemment pour qu’une personne vous rappelle. Vous pouvez dorénavant rester en ligne pour parler au prochain analyste de soutien disponible ou bien demander un rappel automatique, et ce, sans perdre votre priorité d’appel. Vous pouvez même fixer une plage de temps pour le rappel, de sorte que nous vous rappelions au moment qui vous convient. Pour nous joindre par téléphone, composez le 1-800-667-7893.

Le téléphone n’est, bien sûr, pas le seul mode de communication
Ce qui nous importe, c’est que le tout soit facile pour vous. Voici d’autres options lorsque vous n’avez pas besoin d’une réponse téléphonique immédiate :

  • Vous avez une question rapide pendant les heures de bureau? Servez-vous de notre outil de clavardage. Il est facile à utiliser et nous permet de nous brancher sur votre écran pour voir ce sur quoi vous travaillez, au besoin.
  • Vous avez un problème complexe? Nous pouvons vous donner des instructions détaillées par écrit. Vous n’avez qu’à envoyer votre question par courriel à soutien@facagexpert.ca.
  • Vous souhaitez échanger avec d’autres utilisateurs du logiciel AgExpert? Posez une question, obtenez des réponses et communiquez vos connaissances à d’autres utilisateurs des logiciels de gestion de FAC grâce aux babillards de la communauté en ligne. En effet, vous pouvez publier des questions sur les babillards. Dès qu’une réponse à votre question est publiée, vous recevrez un avis par courriel. C’est souvent nous qui répondons aux questions publiées, mais il se peut aussi que vous receviez des réponses de consultants agréés AgExpert, de consultants Gestionnaire de champ PRO et d’autres professionnels de l’industrie. Cet espace se veut un endroit où les utilisateurs peuvent s’entraider – rien ne vaut l’expérience concrète.

N’hésitez pas à publier des tweets!
Si vous préférez utiliser des appareils mobiles et des applications des médias sociaux, nous sommes heureux d’annoncer que vous pouvez dorénavant communiquer avec nous sur Twitter! Communiquez directement avec nous en utilisant @FACAgExpert et nous vous fournirons une réponse. 

mercredi
sept.192018

Le point sur le programme d’installation Microsoft.NET Framework 4.7.2 

Il est possible que vous ayez remarqué que, lorsque vous essayez d’installer Analyste AgExpert 2018-03 ou Gestionnaire de Champs PRO/360, vous recevez un message contextuel vous demandant d’installer Microsoft.NET Framework 4.7.2. Ce n’est pas une tentative d’hameçonnage! Il s’agit simplement d’une mise à jour de sécurité créée par Microsoft (pour Windows) que nous vous demandons d’installer avant de télécharger la nouvelle version d’Analyste AgExpert.

La mise à jour Microsoft .NET Framework peut être installée pour les versions ci-dessous de Windows seulement. Si vous avez une version antérieure de Windows, il est recommandé de la mettre à niveau dès que possible.

  • Windows 10 Creators Update
  • Windows 10 Fall Creators Update
  • Windows 10 Anniversary Update
  • Windows 8.1
  • Windows 7 SPI

Suivez les étapes ci-dessous si vous n’êtes pas certain que votre ordinateur comporte la bonne version de Windows :

  1. Appuyez simultanément sur les touches Windows + R de votre clavier. Cela lancera la fenêtre Exécuter.
  2. Saisissez le mot « Winver », puis cliquez sur OK.

OU

Windows 8 ou version plus récente :

  1. Cliquez sur le bouton de démarrage Windows.
  2. Saisissez le mot « système » (ou About your PC) dans le champ de recherche et sélectionnez Système (ou About your PC).

Windows 7 ou version antérieure :

  1. À l’aide du bouton droit de la souris, cliquez sur Ordinateur ou sur le menu Démarrer.
  2. Sélectionnez Propriétés.

Vous pourriez également être en mesure de déterminer la version que vous utilisez selon le type de bouton de la page d’accueil.

  • Windows 10

  • Windows 8.1

  • Windows 7

  • Windows Vista

  • Windows XP

Suivez les étapes ci-dessous pour vérifier s’il y a des mises à jour Windows pour Windows 10, 8.1 et 8 :

  1. Accédez aux paramètres de votre ordinateur. Vous trouverez ces paramètres en saisissant le mot « paramètres » dans votre champ de recherche.
  2. Sélectionnez Mise à jour et sécurité.

  3. Sélectionnez Vérifier les mises à jour dans la case grise.

  4. Votre ordinateur vérifiera alors s’il y a des mises à jour qui n’ont pas été installées.

Il est important que votre système Windows soit toujours à jour. Lorsque vous arrêtez votre ordinateur, ces mises à jour se font souvent automatiquement. Mais il arrive parfois qu’elles ne se fassent pas. C’est la raison pour laquelle il est toujours préférable de vérifier que votre système est à jour.

Pour Windows 7 :

  1. Cliquez sur le menu Démarrer, puis sur Panneau de configuration.
  2. Sélectionnez Système et sécurité.
  3. Sélectionnez Mise à jour Windows.
  4. Vérifiez si des mises à jour doivent être installées en cliquez sur le bouton « Vérifier les mises à jour ».

Si vous n’avez pas accès à Internet sur l’ordinateur dans lequel est installé Analyste AgExpert, vous pouvez faire le téléchargement sur une clé USB à partir d’un ordinateur connecté à l’aide du programme d'installation hors ligne. Vous pourrez par la suite transférer la mise à jour dans l’ordinateur voulu.

Suivez ces étapes pour sauvegarder le programme d’installation hors ligne sur une clé USB :

  1. Sélectionnez l’un des liens de téléchargement pour Windows RT 8.1 ou pour tous les systèmes d’exploitation Windows, sauf Windows RT 8.1.

  2. Cliquez sur la flèche déroulante à côté d’Enregistrer et sélectionnez Enregistrer sous.

  3. Vous y trouverez le nom de votre clé USB. Cliquez sur Enregistrer. Retirez la clé USB et branchez‑la dans l’ordinateur n’ayant pas d’accès Internet.
  4. Ouvrez votre clé USB et trouvez le fichier exécutable (du type .exe) et cliquez deux fois dessus pour commencer le téléchargement. Une fois le téléchargement terminé, vous pouvez installer le logiciel Analyste AgExpert 2018-03.



jeudi
août162018

Qu'est-ce qu'un relevé d'emploi et quand dois-je fournir un à mes employés?

Un Relevé d’emploi est le formulaire utilisé pour déclarer la rémunération assurable ainsi que les heures travaillées à Service Canada après qu’un employé a été mis à pied ou mis en congé. Prenons, par exemple, les ouvriers agricoles qui ne travaillent qu’une partie de l’année, notamment durant les récoltes. Lorsque leur travail est terminé, ils ne reviendront sans doute que lors de la prochaine saison des récoltes. Dans ce genre de situation, l’employé aura besoin d’un relevé d’emploi. Analyste AgExpert vous permet d’imprimer l’information dont vous avez besoin afin de remplir les relevés d’emploi pour le gouvernement et pour les employés. (Le rapport créé par Analyste AgExpert ne doit pas être soumis directement à l’Agence du revenu du Canada.)

Si vous produisez un relevé d'emploi sur papier ils doivent être produits dans les cinq jours suivant le premier jour d’interruption de la rémunération. Vous remettrez la Partie 1 à votre employé (typiquement la copie blanche), la Partie 2 à Service Canada (la copie bleue), et vous conserverez la Partie 3 pour vos dossiers (la copie jaune). Si le relevé d’emploi est émis électroniquement et que la période de paie est mensuelle ou 13 périodes de paie par année, vous devez produire le relevé d’emploi électronique avant la plus rapprochée des deux dates suivantes : soit cinq jours civils après la fin de la période de paie durant laquelle il y a eu arrêt de la rémunération de l’employé, soit quinze jours civils après la première journée d’arrêt de la rémunération de l’employé.

Que votre relevé d’emploi soit produit sur papier ou électroniquement, il est très important de conserver tous les documents de paie pertinents pendant six à sept années.

Si vous choisissez de produire vos relevés d’emploi électroniquement, vous pouvez le faire en utilisant le RE Web sur le site Web de Service Canada.

  1. Ouvrez une session ou enregistrez-vous sur le site Web en ligne RE Web avant de commencer. Vous pouvez soit sélectionner un partenaire de connexion, soit un ID d’utilisateur CléGC.



  2. Sélectionnez votre partenaire de connexion ou la CléGC et ouvrez une session avec votre numéro d’utilisateur existant, ou votre ID d’utilisateur et mot de passe. Lorsque vous aurez ouvert la session, vous devrez accepter les modalités. Défilez jusqu’au bas de la page et sélectionnez J’accepte.
  3. Si vous êtes un nouvel utilisateur de RE Web, sélectionnez l’Option 1. Si vous êtes un utilisateur déjà existant, sélectionnez l’Option 2.

  4. Saisissez tous les renseignements requis pour créer votre profil.

  5. Lorsque vous aurez terminé votre inscription, vous recevrez un numéro de référence par courriel. Il est très important de garder ce numéro dans un endroit sûr puisque vous en aurez besoin pour confirmer votre identité comme utilisateur de RE Web.

  6. Vous aurez alors l’option d’inscrire une nouvelle organisation, de remplacer l’agent principal d’une organisation déjà existante, ou de devenir le représentant d’une organisation inscrite. 

  7. Après avoir choisi l’une des trois options, vous devrez remplir les cases vides de votre Relevé d’emploi. Sur le site Web du gouvernement du Canada, vous trouverez les directives case par case qui fournissent une description et les détails de chacune des cases du formulaire RE.

 

mardi
juil.172018

Parlons de la santé mentale

 

Ce mois-ci, le blogue de l’AgExpert vous transporte loin des sentiers battus. Plutôt que de porter notre attention sur les feuilles de calcul et les ratios, nous allons explorer le côté humain de l’agriculture – c’est-à-dire tous ceux et toutes celles qui comme nous sont passionnés de l’agriculture.

 

Une industrie merveilleuse et imprévisible

Avez-vous déjà remarqué à quel point le secteur agricole peut être complexe et volatil? Il est pratiquement impossible de tout prévoir. Le moindre facteur peut vous faire réaliser un profit ou subir une perte — un peu de pluie, une faible variation du marché, une légère augmentation des coûts. C’est particulièrement difficile lorsque nous n’avons aucune prise sur ces facteurs, mais que nous sommes tout de même responsables de prendre les décisions, et ces décisions peuvent être lourdes de conséquences.

 

Un engagement envers tous les producteurs

Le travail acharné, la résilience, la force et un sentiment d’appartenance à la collectivité ont toujours caractérisé la vie sur la ferme, mais il y a aussi des moments où les producteurs peuvent ressentir de la frustration et de l’anxiété. Nous en avons déjà été témoins. Nous savons tous que ces sentiments peuvent mener à des gestes regrettables. C’est pour cette raison que nous sommes déterminés à mettre fin à la stigmatisation de la dépression.

 

Agissez aujourd’hui

Si la lecture de cet article vous fait penser à quelqu’un, comme un voisin, ou que le sujet vous interpelle ou qu’il vous touche personnellement, agissez maintenant.  Rendez-vous sur le site Association canadienne pour la santé mentale pour trouver votre ACSM locale. Si vous ou un de vos proches ressentez du stress, de l’angoisse, de la colère, du désespoir ou si vous vous sentez isolé et éprouvez des difficultés, n’ignorez pas la situation. Parlez-en. Allez prendre un café pour discuter ou offrez-leur de les accompagner à la clinique ou faites-vous accompagner. Si vous pensez que la situation présente un danger immédiat, rendez-vous dans une salle d’urgence ou appelez le 911.

 

Nous vous encourageons fortement à vous exprimer lorsque vous en ressentez le besoin et à demeurer à l’écoute des autres lorsque vous le pouvez. Prenons soin les uns des autres.

mardi
juin122018

Rencontrez votre équipe de soutien!

C’est la saison des salons agricoles! (En fait, c’est la saison des salons agricoles toute l'année.) Nous sommes toujours enthousiastes de vous rencontrer en personne chaque fois que nous le pouvons.

Progressons ensemble du 20 au 22 juin

Ce mois-ci, venez nous rencontrer au Farm Progress Show du Canada, à Regina, en Saskatchewan. Nous répondrons à vos questions de 9 h à 17 h, tous les jours du salon. Vous pouvez également obtenir une démo du nouveau logiciel de gestion agricole AgExpert Champs, qui est vraiment simple à utiliser.


Kiosque AgExpert

Eventplex, lobby 7, côté sud


Au plaisir de discuter avec vous bientôt

Si vous ne pouvez pas participer à cet événement, retrouvez notre kiosque AgExpert dans le cadre d’autres salons agricoles à l’échelle du pays au cours de l’année. Nous sommes toujours ravis de vous voir.